• Roderen.fr
  • Contacter la mairie
  • Adresse mairie

COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 03 novembre 2018

 

L’annonce de la transformation de la maternité de l’hôpital Saint-Jacques de Thann en centre périnatal de proximité est un nouveau coup dur porté au service public à l’échelle du Pays Thur-Doller.

Avec la transformation des urgences en polyclinique en février 2017, et maintenant la menace de fermeture de la maternité, notre sentiment est que l’état se désintéresse de notre territoire et l’abandonne en permettant une baisse significative de la qualité de l’offre de soins pour les habitants du Pays Thur-Doller.

La disparition de la maternité et des urgences laisse présager la fermeture à court terme du bloc opératoire, l’objectif final de ce démembrement marque selon nous la volonté de fermer, purement et simplement, l’hôpital de Thann d’ici quelques années.

Un front uni des élus du territoire Thur-Doller s’est constitué : Les Maires du Pays Thur-Doller, les Présidents des 3 Communautés de Communes, les Conseillers Départementaux, les Conseillers Régionaux, Député et Sénatrice ont assisté à la réunion du 3 novembre 2018 à l’hôtel de ville de Thann.
L’objectif de cette réunion étant d’organiser un mouvement populaire de défense de l’hôpital de Thann, de demander des moyens suffisants pour pérenniser l’offre de santé pour le Pays Thur-Doller.

Nous exigeons de l’Etat et de son Agence Régionale de Santé :
- De soutenir notre territoire en appuyant nos demandes, et d’envoyer un signal fort aux territoires ruraux, démontrant qu’ils sont considérés au même titre que les autres territoires.
- De respecter le contrat de plan de santé publique validé par le préfet de région et qui prévoit le maintien de la maternité.
- De tenir compte des spécificités de notre territoire conformément au schéma adopté par l’Etat, des départements alsaciens et des collectivités territoriales dans le schéma d’accessibilité aux services publics de santé, dans lequel l’implantation de l’hôpital de Thann joue un rôle majeur.
- De tenir compte des efforts considérables de mise à niveau réalisés à Thann tant au niveau technique qu’au niveau des équipes.
- D’organiser de meilleures relations entre médecine libérale et hôpital en tenant compte notamment des propositions des médecins généralistes de pallier aux problèmes de démographie médicale.

Nous exigeons du Groupement Hospitalier de la Région Mulhouse Sud Alsace :
- De démarrer sans attendre la demande de renouvellement du dossier d’agrément pour le fonctionnement de la maternité de Thann.
- De jouer le jeu de la mutualisation des moyens médicaux, en associant aux astreintes des praticiens de Thann des praticiens de Mulhouse.
- De mettre en place un plan de modernisation et d’investissement pour l’hôpital de Thann.

Le collectif présent a décidé de s’associer au mouvement national de défense des hôpitaux de proximité, et d’appeler les habitants et les syndicats à un mouvement d’ampleur le 24 novembre 2018 à 10 H devant l’hôpital de Thann pour manifester l’attachement du territoire à son hôpital.

Par ailleurs il sollicite ce jour un RDV à Mme Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé.